Partagez

Musique mélopée,
De doux chants entonnés,
Commencent à s’élever,
Le rideau est levé.

Sur la pointe des pieds,
Des petits pas piqués,
Les deux bras envolés,
Sur la scène éclairée.

La belle immaculée,
Tout autour de traînée,
Dans sa ronde emportée,
Se meut dans les nuées.

Prince fier Artaban,
Dans l’air la soulevant,
De ses deux bras amants,
La cueille doucement.

Leurs cœurs aux quatre vents,
Soufflés de tant d’élans,
S’embrasent feux volants,
Dans les cieux flamboyants.

Émus les Dieux vivants,
De ces deux anges enfants,
Par leur ballet dansant,
De larmes, les sacrant.

copyright@PGL Pierre-Gilles Léger 21.02.2015



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.5 sur 2 votes