Partagez

La finale Canadien Boston
La victoire est au bout du bâton
Plus que dix seconde au cadran
La tension monte d’un cran

Comme le héros d’un conte
Je m’échappe, lance et compte !
Les applaudissements tonnent.
Endormi avec le catalogue Eaton,

En adoration devant les réclames.
J’entends encore la foule qui m’acclame
Lorsque des cris me font bondir du lit
Je me frotte les yeux et relis

La description de l’équipement
Que j’endosse miraculeusement
Arrivant même à sentir le cuir
Que la page cirée fait reluire

J’arbore le C du capitaine
Sur mon chandail de laine
Et freine sur la glace brillante
Avec des lames tranchantes.

Lève-toi ! Il est déjà sept heures
J’arrive avec le sourire du vainqueur
Dégustant encore la victoire
Je me vois déjà couvert de gloire.

« Pour ma fête je veux un chandail neuf
Avec, cousu dans le dos, le numéro 9. »



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 12 votes