Partagez

On ne peut pas marcher avec la tête fière

On ne peut pas parler sans pleurer dans son coeur,

Où repose un parent, un frère ou une soeur

Ici, au cimetière !


Et moi, quand je m’y rends, mon âme toute entière,

Semble attendre le jour du voyage éternel,

Croit entendre parfois, du Tout Puissant l’appel

Venir du cimetière!


Mais je hais cet endroit, pensant à la poussière ,

À ce néant, ce rien que je dois devenir .

C’est là que finira pourtant mon avenir,

Quand même au cimetière !


Le marbre sera lourd. Ma dépouille derrière

Le rideau de l’oubli, se laissera pourrir,

Dévorer par des vers…. c’est ainsi qu’est mourir!

Rien d’autre au cimetière!



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5.09 sur 339 votes