Partagez

L oin derrière, je resterai en silence
I névitable sur la ligue est la concurrence
G agner à tout prix, dans toute cette turbulence
U ltime sanction fatale sera la sentence
E spérer sur toute la ligne avoir assez d’endurance.

D ois-je continuer sans répit, me prêter à ce petit jeu
E spoir d’une guerrière qui prie Dieu
S ous les projecteurs, tu sembles allumer le feu.

P etite femme à l’esprit fleur bleue, simple poétesse
O uvre grands tes yeux sur le monde avec tendresse
E blouis-nous, écris-nous tes mots avec délicatesse
T imides parfois sont tes phrases qui nous caressent
E gaye les couleurs de tes vers, sublime ton âme de déesse
S avourons également tous les poèmes ici publiés avec tant de prouesse !

Copyright 2016
Martine BES



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.77 sur 43 votes