Partagez

Le cri est insolent par plaisir
Farine inséparable du pain
L’attente de la mémoire
Remonte à l’écriture
L’écriture intérieure
Qui étreint l’obscurité
Dans le désordre

Garde-toi bien
Pour célébrer les mots
Que méditent les étoiles

Mesure de la pensée
Désormais
Et pour toujours
Dans un ciel audacieux
De plénitude.

Pierre Poquet



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 8 votes