Partagez

Il part
S’imaginant des jours meilleurs
Dans un monde d’ailleurs
Où tout serait en apesanteur
Tant il attend l’autre bonheur

Il part
Restant avare de tous regards
Sans jamais dire au revoir
Croyant au plus grand hasard
Là-bas quelque part

Il part
Sans même un mot
Nous laissant avec tous ces maux
Pressé de quitter cet enclos pour être derrière son hublot
Trop aisément, trop silencieusement, trop tôt

Il part
Accompagné de lâcheté
Sans honnêteté
Oubliant d’annoncer toutes les vérités
Masquant toute l’authenticité

Il part
Sans trop de peines
Délaissant ses quatre reines
Qui seules se démènent
Pour une autre vie plus sereine

Il part
Alors, à travers ces lignes même brèves
Pour que nos cœurs ne soient plus en grève
Par ma plume secrète, je m’élève et rêve
Qu’arrive le moment de trêve.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 2 votes