Partagez

Je reprends patiemment le dessous des choses. J’écris des états d’âme emmitouflé dans les douleurs du corps. Une brûlure à l’œil est un phénomène nouveau ; sous le peuplier la foudre veut beaucoup plus que le feu. La rose matinale est broyée par le froid. L’œil piteux gratte comme une plaie intouchable. J’ai mal et tu viens, mot à mot, sensiblement. J’ai mal dans le regard, tu es là apeuré. Fragile comme le poème que tu es.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3 sur 1 votes