Partagez

Le feu que tu dessines

 Incertain 

 Et le doigt de velours

 Sur mes yeux doucement

 Le soleil qui danse

 La rosée

 La nuit

 Et ce rêve vécu

 Sur l’étoile du délire

 Délire où tu étais présente

 Présente au plus profond

 Tu es toute la musique qui dort

 Tu es tout le feu que tu dessines

 Incertain

 Sur le sable chaud

 De ma solitude.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 3 votes