Partagez

Le Fiancé de la Mer
(Paroles d’enfant)

Je marchais le long des rivages,
Mais le soleil a brûlé mon visage.
Une femme a accepté ma main
Pour me montrer ses chemins.

Je lui ai donné mon cœur
Et protégée avec des fleurs.
Son amour préserve l’infini,
De sa chair, l’image du paradis.

Les vagues caressent le sable,
Mais la mer est insatiable.
Une tempête soudaine s’est levée,
Le vent et l’eau ont tout dévasté.

L’affection s’inonde de pleurs
Quand surgissent des peurs.
Le calme est revenu des choses,
Des osmoses et des métamorphoses.

Je l’aimais malgré tout,
Mais il n’y a plus de nous.
Amoureux d’avoir aimé,
Un être d’amour et d’amitié.

J’étais libre sans le temps,
Je l’ai aimée longtemps.
J’attendais l’offrande de son cœur,
Les jours et les nuits des heures.

®Copyright © Jim Eden



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes