Partagez

LE FIL DE LA VIE

Quand la vie ne tient plus qu’à un fil
Et que devant nos yeux toute notre vie défile
Dans notre cerveau que se passe-t-il ?
Et notre esprit que lui arrive-t-il ?

Cela commence par l’état embryonnaire de notre ère
Qui enchaîne directement à la lumière qui nous attire,
Nous attire inexorablement dans les bras de notre mère
Qui ne perd pas de temps pour donner son amour sans trahir

On se retrouve à jouer à la bagarre avec son père
Qui le mouvement d’après nous apprend à conduire
Au détour de l’œil, une rencontre, qui nous fera oui dire
Un grand oui pour la vie, à moins que l’on interfère

Je cligne de l’œil, je coupe le cordon qui me fait père
Et bientôt je la vois passer son permis
Aveuglé par ce blanc étourdissant qui me prend ravi
Là où le scellé est transmis de papa en futur père

Je m’étourdis tel l’homme fatigué par son avenir
Celui qui parle aussi vite qu’il marche
L’étouffement arrive à l’ère du repos, du soupir
Une lueur interrompt, mais le choc me remet dans l’arche…
… De la vie !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.91 sur 11 votes