Partagez

La marée humaine
Tantôt me glorifie
Tantôt me piétine
Me rend la vie sereine
Mais pleine de niaiseries
Oh oui..il pleuvine
D’amour et de haine
Dès l’aurore de ma vie,
Sans destination ni origine…
Me voilà sur la scène
Fuyant, de la vie, les soucis
Vivant à la merci divine
Me voilà hors d’haleine
Fuyant la vie et ses ennuis
Moi qui ne vis que par routine…



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.75 sur 16 votes