Partagez

Le lac de Mégarine.
Un lac au milieu d’une palmeraie.
Tel un paradis qu’on ne peut l’ imaginer.
Des palmiers dattiers tout au tour.
Comme des giraffes de la Savane.
Qui viennent s’abreuver.
Après un long parcours.
Les petites vagues clapotent,
Sur la surface plane.
L’eau est aussi bleuâtre que verdâtre.
Elle ondule sous la brise.
Sa surface réfléchit l’éclairage.
D’un géant astre d’allumage..
Ainsi que l’herbe de l’orée l’immortalise.
Lazhar ben Lamine Djaballah .
Touggourt.Algérie.
23/05/2017.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.5 sur 2 votes