Partagez

La page s’est ouverte,
Sur une belle histoire,
Un jour, un jour peut-être,
Sûrement sans le savoir,
S’approchera de l’autre,
Sans même savoir pourquoi,
Dans un frisson d’amour,
Des mots balbutiera.

Dans ses bras serrera
La femme aux grands yeux noirs,
L’aidera à comprendre,
Ce qu’est fait du hasard.

Ils marcheront ensemble,
Sur un tapis de mousse,
Qui fleurira en douce,
Des fleurs de l’amour.

Ils se diront « je t’aime »,
Sans même savoir pourquoi,
Ainsi est le mystère,
Quand l’Amour devient Roi.

Ils franchiront confiant,
Barrières et conflits,
Graviront des montagnes,
Jusqu’au bout de la vie,
Jusqu’à ce que se referme,
La page de l’oubli

Publie dans mon recueil « Quand ma plume s’abandonne » juin 2016
Tous droits protégés©Marie-Hélène COPPA



Veuillez noter :

Envoi...
Aucun vote pour l'instant