Partagez

( Hommage à un poète disparu à la fleur de l’âge ! )

Frère poète, qui es-tu ?
Es-tu toi ? Es-tu moi ? Es-tu l’autre ?
Je me pose cette question
Depuis longtemps.
Hier, j’ai reçu la visite de Satan.
Il m’a parlé de toi,
De ta poésie
Et de ton cœur qui n’est plus là.
J’ai reconnu, alors, en toi,
Cette lumière de l’au-delà
Qui illumine mon cœur
A travers ton regard
Qui voit toujours plus loin.
Je m’imprègne de tes vers,
De tes mots
Qui calment mes maux,
Et de tes idées
Qui chatouillent mon cerveau.
Je ne suis plus moi,
Je suis toi.
Mon âme reconnaît ton âme,
Ensemble,
Elles errent toutes les deux
Dans le paradis des mots.

Younes ZEMNI.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.75 sur 4 votes