Partagez

Un petit homme, d’un pas lent marchait
Dans une sombre ruelle toute pavée
Son dos meurtri ,déformé,était courbé
Par la lourde charge qu’il transportait .
Sa voix fluette et troublé, criait
Au détour des chemins empruntés
Remouleur,ramoneur,on entendait
Mais ,par ce froid,personne ne répondait .
La couverture blanche ,devant lui s’étalait.
Ses petits pas Dans la neige s’enfoncaient.
Au loin, subrepticement,on le voyait s’éloigner
A l’horizon sur cette toile blanche,imprimée
Un petit point noir,diminué lorsqu’on regardait
Le petit homme disparu,la glace s’était brisé.

Copyright ADAGP . Richard orlowicz .



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.33 sur 6 votes