Partagez

                                                          « Le poète a toujours raison
                                                                  Qui voit plus haut que l’horizon »

                                                                                                   Jean Ferrat

Le poète a toujours raison :

Qui engrosse les heures

D’enfants ciguës,

Qui écrase les épines du temps

Pour le saisir sans nostalgie,

Qui grave dans la peau des jours

Les stigmates lumineux

De l’instant dilaté.

Le poète a toujours raison :

 Qui déracine les certitudes

D’un revers de mot volcan,

Qui empoisonne les habitudes

De sa fulgurance langagière,

Qui dresse les barricades du rêve

Devant les barrières du quotidien

Le poète a toujours raison

Qui écartèle les attentes mortifères

Pour accueillir les baisers

De la vie !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.2 sur 5 votes