Partagez

Le pouvoir d’aimer

J’ai le pouvoir
avec mon cœur de t’émouvoir.
Il est le tiroir de notre grimoire,
ces mots d’amour, dans mon répertoire.
Je te parle avec tant d’espoir
que tu réponds à mon auditoire.

Le pouvoir des roses

Une rose dans ma main,
que je t’offre avec mon âme.
Rouge est son pouvoir,
qui est au centre de son nectar,
il est le message de mes ferveurs.
Son parfum est sensuel,
c’est le feu de mon adoration,
celui qui brûle mon corps,
les ardeurs de la passion.

Le pouvoir d’une fleur des champs

nous effeuillons la belle des champs.
Notre amour champêtre,
c’est la marguerite, chaque pétale
est notre récital, en chanson.
Mais, celle qui nous dit,
pas du tout, on s’en fout.
Nous avons le pouvoir
de la chasser, la mauvaise note
et c’est tout.

Le pouvoir d’être femme

Moi cette femme qui déclare sa flamme,
à l’homme qu’elle aime.
Avec son pouvoir de séductions,
elle réchauffe sa couche, corps et âme,
doucement il perd le cap.
Ses mains ont le pouvoir
de le faire frémir, comme un vieillard
attendant son dernier baiser.

Le pouvoir c’est nous

S’aimer sans compter les années,
l’amour a le pouvoir de ne pas vieillir.
Sous notre sourire, nos rides dessinent l’histoire.
Notre corps est épanoui de nos caresses
il n’est pas ridé mais marqué de notre tendresse.
Dans le bleu de nos yeux
vogue toujours la vague de l’amour.
Le silence de notre regard
a le pouvoir de parler et conjuguer
le verbe aimer.
Le pouvoir c’est nous.
Nous tenir la main encore longtemps
sur le même chemin.
Ce n’est pas un devoir
c’est le désir de vouloir s’aimer
dans le couloir de la vie, la notre.

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Aucun vote pour l'instant