Partagez

Il est de retour, allons l’accueillir,
Au détour d’une rime, un plaisir,
Le printemps est là, le poète aussi,
La brume de l’aurore, vient à lui.

La rosée parfume enfin sa plume,
Ses mots glissent sans amertume,
Sur la feuille et le pétale nouveau,
Chante sa joie, rien n’est plus beau.  

Le cœur en émoi, le bonheur en soi,
Le poète chante sa muse, ivre de joie,
Elle parle aux fleurs, il est aux anges,
Frôle sa bouche, d’un chant de mésange.  

La nature s’éveille, il fait bon rêver,
La brume s’élève, le soleil se lève,
Au petit matin d’un doux printemps,
La magie du poète a ralenti le temps.

LE PRINTEMPS DU POÈTE © Copyright 2016 Sylvie Badi



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.79 sur 14 votes