Partagez

Ton regard véhicule plus d’un langage,
Encore faut-il bien, en maîtriser l’usage,
Pour déchiffrer, les grands signes et les images,
Lire les codes, sans se tromper de page.

Le regard est un autre langage, c’est sûr.
Pour ceux qui ne se connaissent guère, c’est dur,
De passer le message émis, sans bavure
Et conquérir un cœur, sans trop de cassure.

Tu peux cligner des yeux, et lancer des signes,
Jouer des cheveux, de la feuille de vigne,
Certaine de ton succès, tu veux, maligne
Soumettre l’amoureux sur toute la ligne.

Hors des attraits physiques, je cherche ton cœur,
Ses battements assourdissants, sa vive ardeur,
Ton grand charme, ton bel esprit, ta bonne humeur,
Tes éclats de rire, ton sourire rêveur.

Ton cœur absent, que peut me dire ton regard ?
Même, si tes très beaux yeux, quelque peu hagards,
Rehaussés qu’ils sont, par ton chapeau et foulard,
Prétendent attirer mon désir, tel un phare.

Le langage du cœur n’a nul besoin de tambour,
Les souvenirs de l’évasion sont de retour,
Avec les sensations et le compte à rebours,
Pour retrouver vite, le chemin de l’amour.

A.SALEMI, Le 12 Janvier 2017.
Tous droits réservés.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.8 sur 10 votes