Partagez

Le rouge et le noir

Quand plus rien ne bouge,
Le ton est donné au rouge.

Quand l’ombre du soir a balayé tous les espoirs,
S’effilochent, tous les mots écrits dans le désespoir.

Quand vient la nuit, au delà des rives pourpres,
Tout mon horizon, s’empourpre.

Quand dans le noir du silence, grince le vieux tiroir,
S’éparpillent, les grains de café noir.

Quand pour éveiller mes mots et mes sens engourdis,
J’arrive à déchirer l’habit rouge et noir qui m’envahit.

Quand tout devient rouge et noir,
Je viens me blottir dans l’impudeur rouge carmin de tous mes espoirs.

Copyright 2016
Martine Bès
14/03/2014
<font size=2>image: PageResource.com</size>



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.7 sur 46 votes