Partagez

Dans les pires moments de ma solitude,
Dans ma fureur et dans ma quiétude,
Un sentiment envahit mon cœur,
Le remplit d’amour et de peur.
J’aime tant la vie et je la fuis,
Je vis le jour et je meurs la nuit.
Personne ne sait qui je suis,
Même moi, je ne me reconnais plus.
Il y a au fond de mon corps,
Un cri que j’entends très fort,
Je veux crier, au monde, ma peur,
Je veux écrire ma douleur.
Mais le silence de ma solitude
Efface en moi mes habitudes.
Je ne sais plus écrire un mot,
Ni souffrir de mes maux.
Je ne sais plus comment aimer,
Comment sourire et comment pleurer.
Je crie, alors, je crie
Mais mon cri reste étouffé,
Et à chaque fois que je m’endors,
Je crains de ne plus me réveiller.
Oh ! Lune de mes nuits, je t’en prie
Reste veiller sur mon corps,
Mon âme veut le quitter
Puisque mon cœur est déjà mort.

Younes ZEMNI.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.81 sur 21 votes