Partagez

Il vivait une vie paisible, tranquille, sans jamais trop de soucis
On l’a convoqué dans une guerre sans pitié, ni merci
Il a alors, accepté cette invitation, c’est son devoir, il a signé
Malgré lui, il a accepté ces pertes
.
.
Il n’avait pas de but, pas de perspective, il ne savait quoi faire
Cette guerre lui rappela, tout ce qu’il aurait acquis de chers
Il continue à croire, qu’un jour il retrouvera son frère
Malgré lui, il a accompli tellement de sa quête
.
.
Il avait trouvé refuge au près de ses compagnon d’arme
Il leur racontait tout ce que la vie lui a appris, avec son charme
Il était talentueux, pour fusionné des rires avec leurs larmes
Malgré lui, il considérait que c’est une dette
.
.
Par le passé, il était persuadé que sa gloire, est de mourir bataillon
Il était stupéfié, que ce rêve, s’éloigna, à chaque mort, de ses compagnons
Rester debout, tellement longtemps, souffrant de vivre en moussaillons
Malgré lui, il était considéré comme un héro
.
.
Il parcouru, tellement de paysage, mer, montagne, des déserts
Rien que pour trouver la mort, ou juste une défaite atroce
Il voulait connaitre les limites de sa puissance, de sa force
Malgré lui, il a accepté la rage de ce destin
.
.
Il pria nuit et jour, pour être vaincu, pour connaitre ce goût amer
Que tellement de ses amis ont subit par cette guerre
Il n’avait autre choix que d’avancer, changeant d’air
Malgré lui, il n’a pas trouvé un adversaire
.
.
C’était plus fort pour ceux qui l’ont connu
Ils respectent ces mots, son vécu, jamais déçu
Il était toujours, prêt, jamais pour être élu
Malgré lui, on attendait de lui, tout réussir
.
.
Connaissant son potentiel, on l’encouragea à chaque mauvaise chute
Chacun à sa façon, voyait en lui, un idole, un parolier au cœur pur
Mais lui, refusait cette responsabilité, il ne voulait l’accepté, c’est sûr
Malgré lui, il continue de se surpasser
.
.
Pour ne pas décevoir, cette lueur, qu’ils avaient au fond des yeux
Pour le meilleur, pour le pire, il était prêt a défié les cieux
Sans le savoir, par la suite, il est devenu tellement vieux
Malgré lui, il ne remarqua le temps qui passait
.
.
Gagnant chaque bataille, remerciant dieu, pour la force qui lui a été inspiré
Jamais il n’a connu, le désespoir, car bien qu’il était élu, on l’encouragea, on le vénérait
Alors oui il a parcourue d’autre horizons, et là la vie éclate face à lui, une nouvelle guerre
Malgré lui, il a pris les armes, c’est dans sa nature
.
.
Cette fois, la bataille, était au nom de l’amour
Il n’a pas connu cela, avant ce merveilleux jour
Il croyait, qu’il allait encore être le vainqueur
Quoique, même lui ne s’attendait pas à une telle défaite
.
.
Il avait peur, mais jamais avant de connaitre son âme-sœur
Il priait, pour qu’elle soit sa reine, dans son manoir, au fond de son cœur
Mais mon dieu, elle était son âme-sœur
Malgré lui, il a accepté d’être tendrement vaincu

Capas – Le soldat.
image: pictaram.com



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.17 sur 12 votes