Partagez

Débordée…

Plus le temps d’écrire

Épuisée…

Il y a tant à vivre

Le travail

Il faut bien s’y faire

Vaille que vaille

La paye est nécessaire

Et pourtant

La vie serait si belle

Si on avait le temps

De déployer nos ailes

Le jardin plein d’herbes folles

Ces journées qui caracolent

Les amis qu’on voit si peu

Et les rides au coin des yeux

Si fugaces, ces instants

Dont on voudrait profiter vraiment

Il faut bien s’en accommoder

De ce temps qui file sans compter

Car, nous sommes en vie

Et ça, ça n’a pas de prix…



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.95 sur 44 votes