Partagez

J’avais une poignée de sable
Au creux de la main
Par jeu, comme une enfant
J’ai entrouvert légèrement les doigts
Sans émoi
Sans songer un instant
Que j’avais ma vie dans la main
Alors ces petits grains de sable
Je les ai regardés, fascinée
S’échapper silencieux
Je n’en connaissais pas le prix
Ils sont tombés, un à un sans bruit
Ou se sont envolés, gracieux
Insouciante je les ai laissés filer
Quand j’ai compris que ce petit tas de sable
C’était le temps qui m’était imparti
Il était déjà trop tard
C’était une existence avec ses erreurs
Ses malheurs, ses bonheurs
Avec ses rêves et ses cauchemars
Ce n’était rien que ma vie
J’ai voulu retenir cette poignée de sable
Et j’ai serré très fort les poings
Croyant maîtriser le temps
Mais il a fallu me faire une raison
Je n’avais droit à aucune négociation
Le temps passe inexorablement
J’étais là hier, je suis là aujourd’hui mais demain….
Que restera-t-il de ce petit tas de sable
Quoique je fasse, je ne peux le retenir
Un jour, il faudra bien que je fasse mes adieux
Car la vie c’est comme les amours
Ca ne dure pas toujours
J’avais tant de projets ambitieux
J’espère vous laisser de bons souvenirs
Je n’ai plus que quelques petits grains de sable
Quand je regarde au travers du miroir
Je revois l’enfant rêvant d’un monde idéal
L’adolescente rebelle contestataire
L’adulte qui a poursuivi bien des chimères
Mais qui est toujours restée loyale
Je voudrais quand viendra le dernier soir
Vous offrir à Vous que j’aime, ce dernier petit grain de sable
00060318-1©2016 CopyrightDepot.com



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.56 sur 16 votes