Partagez

Et du temps qui doit passer
Nous retenons son ombre
Car on ne peut l’arrèter
Nous complaisant son nombre

temps social
temps natural
temps sacerdossal
temps sacral

Le temps s’étire
C’est son déstin
le temps se mire
C’est son féstin

Qu’il soit en nous notre hòte
Que ne nous n’en fassions d’heures sotes
J’aime qu’il adoucit
De notre fragilité qu’il s’en soucie.



Veuillez noter :

Envoi...
Aucun vote pour l'instant