Partagez

Le travail est un honneur avant d’être un droit
Ceux qui le possèdent doivent en prendre soin.
Aller travailler, résolu, de bonne foi,
Se lever de très bonne heure, pour cette fin

Consacrer la journée seulement au travail,
Avec respect des lois et déontologie,
Est juste une norme universelle, un vrai bail,
Un acquis, mais surtout un engagement pris.

Ceux qui confondent entre travail et passe temps,
Touchant des salaires, sans avoir travaillé,
Feraient mieux de quitter ce travail sur le champ,
Arrêter vite, de manger de ce pain volé.

Ceux ayant bénéficié de hauts postes indus,
Incompétents et très assoiffés de pouvoir,
Attirés par privilèges et revenus,
Remplissent l’escarcelle, et vident l’abreuvoir.

Les faux ou mauvais diplômés, arrivistes,
Sur le marché du travail et des affaires,
Ne connaissent d’autres chemins, que la piste
Des grands brigands, menant tout droit en enfer.

Les militants, syndicalistes, pseudo élus,
Rentiers, râteleurs, très malins et grands profiteurs,
Mercenaires, toujours assoiffés et goulus,
Exécutent tout, sans crainte de déshonneur.

Tous, sans exception, réclament récompense,
Un beau médaillon bien noir, sur la poitrine,
Pour des services mal rendus et complaisances.
Sabotage, gaspillage, indiscipline.

Auteur. A.SALEMI, Le 25 Septembre 2017.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.71 sur 7 votes