Partagez

Le viel homme d’à côté qui jamais ne parlait,
était comme une image,
une sorte de mirage,
comme s’il dissimulait le vie qui l’habitait.
Le jour où il ne fut plus,
je compris qu’il avait été,
et j’ai revu son visage menu, comme jamais je ne l’avais regardé.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes