Partagez

Le vol d’œuf ou de bœuf est puni par la loi,
Reste sa stricte application, de bonne foi.
L’œuf est si petit et n’a pas grande valeur,
Toutefois son voleur n’est pas moins un fauteur.

L’œuf est devenu maintenant, le portable
Le bœuf, le trésor, la banque corvéable,
Grands Trafics, pots de vin, fictive importation,
Evasion fiscale et bien d’autres malfaçons.

Le voleur d’œuf pris, fait le grand évènement,
Tous accourent, forment autour de lui encerclement,
Le pauvre bougre est lynché, comme un méchant loup,
Tous se défoulent sur lui, comme de vrais fous

Qui avec une ceinture, qui un bâton,
Comme très juste lapidation de Satan,
Rien n’est épargné, ni les coups, ni les crachats,
Ni insultes, ni jets de pierres et de gravats

Le grand escroc n’est jamais à portée de main,
C’est un homme au col blanc, très pieux, grand citoyen.
Les gens jurent par lui, lui accordent estime.
Qui demandera, des comptes sur ses crimes ?

Ce dernier n’est jamais pris par la justice,
Ses méfaits sur le pays sont un supplice.
A croire qu’il est au dessus de toute la loi,
Que c’est lui-même le vrai faiseur de grands Rois.

Auteur A.SALEMI, Le 29 Août 2017.
Tous droits réservés.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.86 sur 7 votes