Partagez

Leçon de poésie. . .

N’est pas poète qui veut !

La belle affaire !

Je joue avec les mots comme d’autres le font avec des notes

La conjugaison ne connait plus de règlements

Cela n’en fait pas moins que je complote

Le verbe s’éprend de son sujet et libère tous les compléments

L’orthographe s’attache selon les saisons

Du cœur ou de la raison

Le sens dérive à qui veut bien le prendre

La rime, celle pour laquelle on cogite me fait perdre la tête 

Le crayon rudement taillé fait grise mine, allez comprendre

Les phrases déboulent sur la page et s’entêtent 

Comme les coquillages roulent sur l’écume de la plage

Le sens s’égare dans la brume de mes pensées

Mes idées arrêtées sur la question font rage

L’imaginaire absout toute laideur caressée

J’accouche enfin d’une finalité

Sur le beau, le mal et autre dualité

Ne vous méprenez pas, cela est sans vanité

Il n’en reste pas moins un exercice pour le plaisir

Comme un refrain qu’on fredonne

Ou une image qu’on donne

Au moment d’un repas à servir . . . !!!

JT 



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 12 votes