Partagez

Je te revois enfant de mon village
Blonde aux yeux bleus visage émacié
Nous jouions ensemble dans le quartier
Avec les filles de notre âge .

Tu te tenais à l’écart, réservée
Te délectais en nous observant
D’une tartine convoitée souvent
Désir que j’ai longtemps réprimé

Mon regard suivait avec envie
Le pain fermier, largement beurré
E la confiture onctueuse, ambrée
De ce goûter, sûrement exquis.

Tu pourléchais ta bouche gourmande
De cette douceur , saveur d’églantier
J’en salivais à te regarder
Dans un élan , j’osai mendiante.

Un vrai délice ces deux bouchées
Mon palais s’en souvient aisément
De ce goût subtil parfum d’antan
Qu’amies complices avons partagé.

Un jour nez à nez , devant un rayon
Je suis coite devant la merveille
L’émotion du temps de la marelle
Dés lors, je savoure sans restriction.

TDR S.Cortes

‘églantier



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes