Partagez

L’ego
Il ne me reste plus qu’à pleurer sur mon sort
L’humanité a été rayée de la surface de la terre.
Je dois crier à l’écho pour briser ma solitude.
Il n’y a plus de gitane pour prédire mon avenir
Ni de bulletin météo les lendemains orageux.
Je suis le moi conçu comme sujet personnel *
De tous mes poèmes , il est mon testament
Que je lègue ce soir aux générations fossiles.

* Petit Larousse

Robert Marois – L’ego
image: premiumcoding.com



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.08 sur 13 votes