Partagez

L’enfant de la guerre

Soudain un bruit retenti dans la nuit,
un cauchemar? non cela est bien réel.

Un enfant seul dans une ville en ruine,
la guerre lui a enlevé le sang de sont sang,
l’arbre de vie est tombé dans les abîmes.

Dans ses yeux, vide hagard ,
sans vie, le miroir d’une vie brisée,
marchant dans une ville fantôme.

Son cœur saigne des larmes amers,
sa blessure est aussi profonde
que les cratères laissés par les bombes.

Les hommes du pouvoir versent le sang
des innocents de leur pays.

Ces guerriers de l’horreur était eux aussi des enfants,
donc le regard a perdu sa pureté,
comme leur âme dépourvue de cette innocence.

Aujourd’hui devenu les pions du système,
les fusils de la mort.

Du rêve à l’espoir, que reste lui t il?
Juste un avenir où plus rien ne le retiens.
Deviendra t il lui aussi un voleur de vies,
Ou un homme dont le courage
soulèvera des montagnes,
pour la liberté d’un peuple, son pays?

Où il tombera à la fleur de l’age,
dans un jardin de ruines ,
où sont tombés d’autre enfants qui ne verront
plus le soleil se levé sur la terre..

Mais qui viendra en aide
à tous les enfants meurtris
de par le monde où la guerre
détruit, tue le regard
et l’innocence d’un enfant.

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 3 votes