Partagez

Les amants maudits

Il est là, le gêneur indésirable.
L’intrus de leur amour, inavouable.
Des pensées morbides se dessinent.
Carmin sur l’ardoise de la mort, assassine.

Désir pourpre des amants maudits.

Il n’est plus là, le gêneur indésirable.
La faucheuse a frappé le misérable.
Son regard bleu, s’est éteint, noyé,
dans les profondeurs d’un océan mortel.

Délivrance des amants maudits.

Sur la couche d’une chambre d’hôtel.
Le visage figé, dans la nuit éternelle.
La mort l’a accueilli dans son nid.
Assassiné par les amants maudits.

Le destin final des amants maudits.

Dans le feu de la passion,
au-delà du plaisir et de la raison.
Les amants s’aiment aux diapason.
Sur les draps de satin, vermillon du crime.

Leur âme rouge, brûlera en enfer.
Cupidon, sans compassion tue les amants maudits.
Ils meurent, sur le lit de leur amour interdit.
Une flèche en plein cœur, la vengeance de Lucifer.

Leur mort restera un mystère.
Qui est Lucifer ? l’âme du mari assassiné.
La légende dit, qu’il est revenu se venger.
Cela s’est un curé qui l’a raconter.

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 9 votes