Partagez

Je voudrais t’emmener par des chemins de pierres,

Pour écorcher ton pas aux sentiers de mes guerres …

Et tu irais pieds nus te blesser à mes jades,

Par l’amour mécréant qui m’envoie en croisade.

.

Je voudrais t’emmener par des chemins retors,

Pour le creux de tes reins dans la mort néphrétique …

J’aurais alors en bouche une cigale en or,

Comme un laissez-passer pour tes portes magiques.

.

Je voudrais t’emmener par des chemins d’agate,

De ceux qui vont sur l’eau jusqu’aux rocs de Sicile,

Qui traversent le vent par l’érosion des îles,

De la tête de Maure aux beautés Agriates.

.

Je voudrais t’emmener par des chemins d’opale,

Pour ébrécher ton pas aux cailloux d’hydrophane,

Aux éclats d’isopyre épars sous tes sandales,

Pour ta blancheur de lait, pour tes chagrins diaphanes.

.

Je voudrais t’emmener par des chemins d’onyx,

Ma belle Esmeralda, ma belle de Cadix,

Pour te blesser les pieds, pour t’en vernir les ongles :

Près de ta chèvre blanche, il est un fou qui jongle.

.

Je voudrais t’emmener par des chemins de jais,
Pour apprendre à ton pas le marché dans le noir,
Je deviendrais ton chien d’aveugle et ton peignoir,
Car ta main dans la nuit me dévisagerait.

.

Je voudrais t’emmener par des chemins de lave,

Pour te brûler la peau par amour autoclave

Et rejoindre le feu qui nous brûle au-dedans :

Nous n’aurions plus de cœur, ce serait un volcan.

.

Loin des lapidations et des intifadas,

Je voudrais t’emmener par des chemins de marbre,

Pour glisser sous ton pas l’automne de mes arbres,

Tout parfumé de la senteur des résédas.

.

Je n’irai pas au ciel, ni par quatre chemins, 

C’est bien fait pour tes pieds, c’est bien fait pour tes mains,

En tout lieu sous tes pas, tu marcheras sur moi,

Mon amour à tes pieds comme un chemin de croix.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5.14 sur 1566 votes