Partagez

LES DERNIERS CYPRES

Saurez vous m’accompagner à mon trépas
Vous les huit cyprès du cimetière Chrétien
Veilleurs sur les pierres en amas
Vous êtes encore là en gardiens
Sentinelles sans relève jusqu’à quand
******
Rescapés de l’évident naufrage
Vous êtes les derniers vestiges
D’une ère futile et sans prestige
Qu’ils ont voulu à eux seuls et sans partage
Vous êtes un tableau en résidu, une forte Image
******
Autours, croix et ornements disparus
Ni stèles, ni fleurs comme autrefois entretenus
Rien, à sa place, n’est demeuré
Tout a fondu, balayé, oublié
Le cimetière n’est plus visité
*******
À ma fenêtre, chaque jour, apparaissant
Je ne sais par quelle magie du moment
Vous remuez mes souvenirs bien gardés
Et à cette époque vous me ramenez
Vous ravivez les jours enfouis du passé
*******
Murmures à mon ouïe qui résonnent
D’un temps passé et qui encore fredonnent
Des airs et des rêves d’enfants que nous partagions
Les rêves que j’a dessiné au creux de ma main
Longtemps caressés, n’ont pas eu de lendemains
*******
Décors de pierres et cyprès, étrangers à ce temps
Que vous ne dérangez pas pour autant
Dernières reliques abandonnées maintenant
Par ceux d’ici et de là bas, tous, sont indifférents
Moi je m’insurge contre l’insolent abandon
******
Quand viendra votre tour vous les cyprès
Vous serez abattus sciés ou brûlés
Quand pour de bon vous disparaîtrez
La terre sera alors retournée
Et ce qui fut sera à jamais oublié

Lazreg Ouadah @ Mendès – Algérie – juillet 2013



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.5 sur 2 votes