Partagez

Les guirlandes, les chaussons, les flonflons s’en sont allés.
Les grands frissons plus jamais ne connaîtrai.
Les jouets à tes pieds se sont envolés.
Les petits rires étaient mes joyaux adorés.

Sapin vert, l’air rêveur d’une longue robe revêtu,
Sapin au bonnet pointu, branches nues,
Sapin bien trop haut pour mes petits lutins, tu as disparu.
Sapin guindé, à vouloir briller plus, tu m’as déçue.

C’est noël, chaque fois que l’on dépose les armes.
C’est noël, faut pas en faire un drame.
C’est noël, j’essuie tes larmes.
C’est noël, je reste là, loin du vacarme.

Mon beau sapin, tu trembles de froid.
Mon beau sapin, je suis en plein désarroi.
Mon beau sapin, de la forêt, tu es le Roi.
Mon beau sapin, c’est la loi.

Copyright 2016
Martine BES



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.87 sur 38 votes