Partagez

Face à face,
elles se regardent lentement,
le ballet commence.
Touche de tendresse
du bout des doigts
hésitation commune
pour mieux se connaître.
Elles sont là
doucement enlacées
d’un regard mouillé
se pressant tendrement
contre la paume de l’autre.
Les doigts se sont effilés,
longue caresse de soie,
pour ne former qu’un point de chaleur.
Elles se sont serrées
crochetées,
sans un bruit,
sans un mot,
ne pouvant plus se séparer.
Puis reprennent leur danse,
de désir qui monte.
Une main s’est posée,
cri muet,
ganté de douceur,
comme un oiseau blessé,
sur deux lèvres ouvertes.
Courbée en arrière,
le corps ruisselant de sueur,
ivre d’amour et de bonheur,
elle me murmure…
« Laisse-moi te faire un enfant ! »



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.76 sur 17 votes