Partagez

Certains parlent avec les mains
Tels les peuples latins
Pour ponctuer leur langage
D’autres brandissent le poing
Pour changer les destins
En s’armant de courage

Les mains sont tout à la fois
Nos forces et nos faiblesses
Elles tremblent quelquefois
Lors de douces caresses
Suppliantes d’autres fois
Affrontant la détresse

Nous invitent à rêver
Captivantes musiciennes
Faisant danser l’archet
D’un violon qui égrène
Notes qui s’envolent, enjouées
Emportant loin nos peines

Les mains sont magiciennes
Jouant cartes sur table
D’un artiste qui enchaîne
De ces tours mémorables

Les mains sont un langage
Pour tous les sourds et muets
Elles sont heureux présage
Mains tendues pour la paix

Suffit d’une gitane
Qui lise notre avenir
Pour que la magie plane
Sur nos vies à venir

Parfois sont burinées
Par une vie de labeur
D’autres, manucurées
Pour frimer en douceur

L’âge les déforme un peu
Elles sont bien moins vaillantes
Lorsque l’on devient vieux
Sur une canne tremblante

Mais elles ne trichent pas
En les voyant ainsi
On connait tous les pas
Qui tapissent notre vie

Reflets de notre âme
Comme peuvent être nos yeux
Indispensables dames
Pour nous sentir heureux

Que serait-on sans elles
Sans cesse en mouvement ?
La vie serait cruelle
Amputée d’elles, sûrement !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.94 sur 16 votes