Partagez

Bercé de rêveries, stagnant dans mon hamac,
Je contemple d’ici l’étrange perspective :
Jaillissant d’une mer végétale et captive,
La troublante beauté des monts Tumuc-Humac !

Parois de granite, coiffures de sumac,
Surveillant la selva en gardienne stative,
Les cimes mythiques, en saillie adventive,
Émergent çà et là, dans un confus micmac.

Quel étonnant tableau, qui s’offre à mon regard :
Immense espace vert étouffant et hagard,
Qu’aèrent chichement de chétives rafales.

Depuis les temps anciens encastré fermement,
L’inselberg insolent se dresse fièrement
Semblable à la morgue d’obscènes ithyphalles.

Jacques Dupé – Les monts légendaires

image: La « chaîne des Tumuc-Humac » vue par Coudreau
source: revues.org



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 7 votes