Partagez

Les mots déboulent de mon esprit comme les couleurs ruissellent de ma palette
Les émotions craquèlent mon cœur pour laisser surgir l’ effronté et arrogant  » je t’aime  »
Fougueux et téméraire de tes nuits sans lune et sans étoiles
Écumant les flots de tes pensées voilées
Rêveur de tes canaux envoûtés
Voyageur et voleur de tes baisers ensorcelés
Assoiffé et embrasé de tes rivages lointains
Mon coeur s’ est enlisé timide et puritain
La mélancolie te prend en arpentant les ruelles de notre nostalgie
Bruyante et mélodieuse comme une sonnâte d’automne
Douce et enivrante comme le vin de pâques
Elle hante les murs de nos émotions
Se lamente de nos rires
Infeste nos nuits et songes
Habille tes couleurs et mouille tes joues de ces guirlandes luisantes
Elle copine ton hombre et charme tes attraits
T’ embrume les sens et voile les faits. . .
JT



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes