Partagez

                       Les murmures des sens (le Zegel)


  Comme le vent du sud sur tes cheveux mon souffle ;

  Tendresse de mots doux qui jamais ne s’essouffle,

  Mon poème d’amour, la grâce d’un écoufle,

  Murmures de mes sens, pour toi mon séraphin.


  La douceur de ma voix  te conquis envoûtante

  Réveillant tout tes sens d’un désir en attente,

  Oh doucement il monte en alerte montante ;

  Et ton corps frémissant me déclare ta faim.


  Mes douces mains dansent alors sur ton visage,

  Doucement explorent ton beau paysage

  Avec affection en un savant lisage ;

  Et en fermant les yeux, vient l’abandon enfin.  


  Les murmures des sens rocking-chair sur la couche,

  Harmonieux ce lied, carillon de ta bouche,

  Alors je le complète avec mon chant  farouche,

  Sensuelle harmonie en un son ultrafin.


                       Béatrice Montagnac   



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5.15 sur 52 votes