Partagez

Les oiseaux de guerre ( texte modifié )

les oiseaux blancs ont fermé les yeux,
des colombes innocentes
tombées sous les ailes mitrailleuses.
Écoutons le chant d’espoir,
d’un peuple prisonnier,
appelant les hirondelles de la liberté,

Un peuple chaque jour,
tombe hagard dans le brouillard,
frappés par les oiseaux noirs de la guerre,
les corbeaux tuent aveuglément

les hirondelles arriveront-elles,
à libérer un peuple désespéré?
Les colombes encore vie
voleront-elles enfin libres,
dans un nuage de paix?

Corbeaux , colombes et hirondelles,
doivent-ils mourir pour une guerre?
Non!
on ne doit prendre briser les ailes de la vie.

Les couleurs de chaque plumes,
doivent être unies dans un ciel azur.

Le roi des oiseau l’aigle royal,
chantera t-il la paix dans le monde?
Hélas ce jour n’est pas pour demain.
Plus jamais de guerre
oui on le voudrait bien.
Trop d’oisillons tombent sous le bombes
des oiseaux de guerre.

Tomberont-ils les oiseaux de la nuit?
s’ouvriront-elles les ailes blanches?

Lever d’un jour nouveau.
Paix entre ciel et terre.

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3 sur 1 votes