Partagez

I – A celui qui se croit au dessus des nuages.

Et que sa vertu est en-deçà de sa pensée
A beaux le traiter honorablement
Mais il ne le mérite pas il faut l’effacer
De notre cœur très certainement.

Parlez et proférer que de bonnes paroles
Ne pas faire gémir les âmes à tous les heures
Prononcez-les ! Même si cela est en créole
Dites-leur à votre façon et ouvrez votre cœur

Pour ne pas blesser votre entourage.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

II – Dite la vérité elle vous confortera à tous sens

Ne pas bégayer, quand vous leurs chuchotez
Exprimez votre verve pour posséder les pensées,
Vous gagnerez la quiétude et leurs générosités,
Et la paix tout autour elle vous aidera à avancer.

N’ayez aucune crainte quand vous avancez
Car la peur n’a nulle place devant la fatalité
Prononcez de bonnes paroles avec loquacités
Sans franchir les limites par un air déplacé.

Sans ironie, sans se moquer des pressentis nonces.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

III – À l’heure, aux lieux, où elles sont répétées

Abstenez-vous si vous ne pouvez les manifester,
Vous deviendrez alors une personne respectueuse.
Vous serez seul, opulent, riche à votre sapidité.
Alors prononcez des expressions très chaleureuses,

Mieux vaut se taire, et retenez-vous, le silence est d’or.
Dites ce que le créateur a dit, Dites ce qui est su
Éviter d’être une mégère à l’allure de compradore.
Dite ce qui est juste et tout ce que vous avez perçu.

Discourir l’amour, l’amitié avec sens et témérité.

Alger 30 Mars 2017
Par Echchikh Adda
poème refondu le 26 mai 2017 à 02H 475



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 8 votes