Partagez

La vie est dotée d’un sourire au décor lumineux
Qui rend tant de cœurs naïfs !
Douée d’une immense puissance elle allume des feux
Coincés en des pleurs craintifs.

Son éducation est un cursus cauchemardesque.
Il y a tant de tourments
Décorant les âmes condamnées, de plaies dantesques !
Il y a tant de tourments !

Elle chante des louanges aux grâces précieuses,
Les vertus du courage.
D une main hypocrite aux intentions prétentieuses,
Ainsi, elle encourage !

Mais de l’autre main, une a une, en murmurant
Les douces paroles pour épreuves difficiles,
Elle arrache chaque dent,
Puis les yeux vacillent, puis le sang se faufile.

Cette insoutenable maîtresse établit son trône
D’un pied terrible et ferme.
On crie, on prie, on crie puis plein de rage on prône
Que l’enfer flamboyant ne connaît pas de terme.

La torture terminée
-Pour l’instant- La vie offre à ses victimes enfants
Un regard qui semble dire :« il y a pire ».
Comme consolation – elle veut voir un sourire !

-Elle Charme d’une sucette ces enfants battus,
A coups d’illusions,
D’espoir, de beauté puis d’amour; Tous ces enfants battus, 
A coups de désillusions ;

Ces enfants perdus dans une solitude
Profonde et blême,
Enfants fous d’inquiétude,
Rêvant vainement d’avoir enfin des ailes !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 2 votes