Partagez

Comment oublier ce séjour
Dans ce si joli village
Où nous avons passé des jours
À aimer ses paysages
L’Aisne rivière paisible
Miroitait au premier soleil
Et nos cœurs étaient sensibles
À la nature dans son éveil

Je les trouvais si jolies
Les roses de Picardie
Visiter le petit marché
Main dans la main en amoureux
Sur cette place de Condé
Nous rendait tellement heureux
J’avais vingt ans et toi aussi
Avec le cœur adolescent
L’on oubliait tous les soucis
Que peut donner le poids des ans

Je les trouvais si jolies
Les roses de Picardie

Comment oublier le château
Où nous avions le logement
Ses parterres offraient le tableau
Des roses s’épanouissant
Qu’ils furent beaux ces jours de mai
Où dans chaque jardin fleuri
La beauté des roses s’offrait
Triomphante à nos yeux ravis

Je les trouvais si jolies
Les roses de Picardie

Aussi je ne puis oublier
Cette belle Picardie
Le bonheur qu’elle m’a donné
Avec toi ma tendre amie
Je sais que rien n’est éternel
Les amours comme les roses
Finissent par souffrir du gel
Et le cœur devient morose

Je les trouvais si jolies
Les roses de Picardie



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 8 votes