Partagez

Pour marcher sous tes cieux, tous les souliers sont deux :
Les blancs avec les blancs, les bleus avec les bleus.
De sandale en bottine, ils ne vont que par l’autre,
Leurs chemins sont tracés, leurs détours sont les nôtres.

Pour marcher avec toi, tous les souliers sont paires :
Ton pied, comme un corps, est moulé de résille.
Plantés dans mon chagrin, tes talons sont aiguilles,
Pourtant sur mon poitrail, ta semelle est légère.

Pour dormir sous ton toit, tous les souliers sont sages ;
Cette nuit de Noël va tomber sur l’année,
J’ai posé nos souliers devant ta cheminée :
Ton amour est venu, ton amour est roi mage.

Pour danser à ton bal, tous les souliers sont seuls,
Si tu voyais leur cœur, tu verrais un linceul.
Sans jamais renoncer, je franchirai la terre
Pour chausser à ton pied ma pantoufle de verre.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.87 sur 24 votes