LES YEUX ÉBOURIFFES


man-804534__180.jpg

J’ai les yeux ébouriffés
Par ta présence, mon Amour
Quand je suis en face de toi
Subjugué par la beauté
De ton visage dont je voudrais dessiner les contours
Quand je suis en face de toi
Je suis un petit garçon
Qui cherche ses mots,
Quand je suis en face de toi
Je perds mon sang froid, tout mon aplomb
J’ai dans la tête plein de grelots
Quand je suis en face de toi
Je m’imagine des choses
Mon cœur bat la chamade
Quand je suis en face de toi
Je voudrais être un virtuose
Mais je crains d’être bien fade
Quand je suis en face de toi
J’ai des projets ambitieux
Des désirs de caresses
Quand je suis en face de toi
Mais je reste silencieux
Je me sens tout en faiblesse
Quand je suis en face de toi
J’en attrape les mains moites
Je suis complètement anesthésié
Quand je suis en face de toi
Je suis dans les nuages ou dans la ouate
J’ai dans le cœur comme un brasier
Quand je suis en face de toi
J’imagine d’une belle aventure les prémices
J’aimerais pouvoir te surprendre
Quand je suis en face de toi
Je savoure ces moments complices
Avec l’envie de sortir de mon scaphandre
Quand je suis en face de toi
Je suis chacun de tes mouvements
Je t’écoute, tu es tellement volubile
Quand je suis en face de toi
Qui est joyeuse comme une enfant
Alors que je me sens un peu débile
Quand je suis en face de toi
Je me sens pousser des ailes
Je te ferais bien de longs discours
Quand je suis en face de toi
Tout devient soudain irréel
Je crois bien que je tombe en amour
©Copyright 2016 Mado CHRISTOPHE


Pour voter, vous devez être connecté (utilisez connexion facebook ou par email)
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
4.04 sur 27 vote(s)

7 commentaires

  1. Une métamorphose de à cette vibration aussi incroyable que magique !
    Tomber amoureux, n’est pas une faiblesse mais une force d’expression et de communication, une réflexion de l’impact exercé sur soi !
    Très beau poème où tout Cupidon s’y trouve !
    Bravo poétesse !

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez etre connecté: