Partagez

Sur le sentier de la vie ou sur la piste                 

Gare à celui qui subit un faux bond,

Il en vivra le reste, bien triste,                      

Casé, il le sera, au  second plan.


A la fin de son parcours  fécond,

Le haut podium, frôlé de la main,

S’il  tombe, même s’il s’est donné à fond, 

Son rêve  perdu, devient incertain.


En sport, comme dans la vie de certains 

Les tâches, au quotidien, sont réparties,                        

Notre perdant  ici aussi, contraint, 

Il trime sans relâche, ni répit.


Il tire  honneur de sa modestie, 

Alors que son mérite est plus grand,

Dépensant sans compter son énergie,

Prouvant, à qui veut, qu’il est méritant.


Il est tout près, mais d’ autres devant,

Tranquille avec sa propre conscience,

Respectant tout humblement son serment, 

En y tirant, grande réjouissance.


Heureusement, d’autres récompenses

Peuvent compenser la réussite,

Donner la pleine réjouissance :

L’espoir, l’effort sont de vraies pépites.


A.SALEMI. Le 03 Janvier 2018 

Tous droits réservés.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5.05 sur 73 votes