Partagez

Qui croire quand le monde va si vite
Ou regarder quand l’innocence s’évapore
Des cœurs des gens elle se pulvérise
Ne reste plus rien à espérer
Quand la douleur prend le relais
Les bonnes actions se font rarissimes
Le monde devient hypocrite
Le plus fort guette les faibles
A moindre occasion sont écrasés
Amoindris ou plus éliminés
Vivre pour certain veut dire dominer
L’arrogance devient une fierté
Qui croire quand le monde perd le nord
Les médiocres sont mis en avant
Deviennent guides et meneurs
Par force ou par mépris
Des simples gens et des illuminés
Qui deviennent comme des oubliés
D’un système faussé et érodé par le mal
La souffrance devient imperceptible
La liberté se meurt en silence
Et les pigeons sont pris au piège
Ne pouvant plus voler dans les airs
Voir le monde et avoir les yeux ouverts
Les diables ont injecté l’espoir
Dans un éternel étranglement
Jusqu’au dernier gémissement
De ceux qui les dépassent
Par le savoir et l’intelligence
Mais l’ignorance et la médiocrité
N’ont jamais enfanté l’intelligence
Et vos jours sont comptés.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes