Partagez

L »ESPOIR.
Je me suis toujours dis que l »espoir ressource ma vie
Déclenche mes rêves les plus fous et insensés.
Mais quand l’étincelle s’éteint, je suis vraiment dans le pétrin.
Ne trouvant aucune lumière au devant, la peur me surprend
Je deviens comme un patient malade de ma vie et de mes ennuis.
Même le jour et la nuit me fuit et ne me donne aucune envie.
Délaisser et blesser par le destin, l’incertain m’envoute et me dégoute.
Même la fenêtre me fait peur, de voir cet avenir assombri et sans vie.
Le hasard se lézarde, le futur se déconfiture et ma vie s’obscurcit.
Jusqu’à douter de mon existence avec cette malchance.
Oh ! mon Dieu aidait moi, faite arrêté mon malheur pour du bonheur.
Faite qu’un éclair illumine le ciel, et que l’espoir se leve
Que le rêve se réveille, et veille au plaisir du futur
Et que de ma fenêtre je vois naitre le désir de vivre
croyant avec force a une vie futur et un lendemain meilleur
Alors le rêve me reprend dans une sensation apaisée et appréciée
Ma patience était grande, et ma passion pour la vie était intense
Il ne faut jamais dire que c’est trop tard mais mieux vaut tard que jamais
FELLOU. Med



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
2 sur 2 votes